Essonne : une centaine d’amateurs de free-party manifestent à Arpajon

Ils ont tenu à protester contre la répression des autorités et la saisie de leur matériel.

Près de 120 fans de «free-party» ont investi le centre-ville d’Arpajon (Essonne) ce samedi. Ces amateurs de musiques électroniques ont défilé derrière leurs enceintes poussées au maximum et quelques banderoles revendicatrices pour dénoncer la répression dont ils se disent victimes de la part des autorités.

Début décembre, du matériel ainsi que deux camions avaient été saisis à l’issue d’une grande free party à Etampes, qui avait rassemblé plus d’un millier de personnes. «Ces saisies sont fréquentes, assure Juliette, membre du collectif sound system Ile-de-France. A Etampes, la police a aussi arrêté quatre personnes qui se trouvaient dans les camions», ajoute la jeune femme, qui, comme une quinzaine de teufeurs, avait pris part à un mouvement de protestation contre cette garde à vue. «Nous avons eu droit aux CRS, au gaz et aux coups de matraque», déclare-t-elle. Ce lundi, une délégation de jeunes fêtards et des représentants de l’Etat sont attendus en préfecture de l’Essonne pour évoquer le cadre juridique de ce genre de manifestation.

Vendredi soir, un rassemblement du même type s’est déroulé dans un entrepôt d’Athis-Mons. «Les murs de mon appartement tremblaient», témoigne une habitante de la Cité Bleue voisine. Les forces de l’ordre sont intervenues pour mettre fin aux nuisances. «La ville n’avait pas connaissance de cette soirée et n’avait donné aucune autorisation. La municipalité partage la colère des habitants qui ont subi ces nuisances», a indiqué la commune d’Athis-Mons dans un communiqué.

Source : Le Parisien > http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/arpajon-une-centaine-d-amateurs-de-free-party-manifestent-20-01-2018-7512954.php

 

 

 

commentaires laissés