Les gendarmes ont mis fin à une rave party dimanche matin à Flines-les-Mortagne

Chaque année, les amateurs de musique électronique se réunissent lors d’une rave party sauvage dans la forêt de Flines-les-Mortagne, lors du week-end de la Pentecôte. Cette année, ils se sont rassemblés une semaine plus tôt et ont été délogés dimanche, au petit matin, par les gendarmes.

Les raveurs ont surpris tout le monde en investissant la forêt domaniale de Flines-les-Mortagne, au niveau du hameau de Rouillon, dans la nuit de samedi à dimanche. Les autres années, ils s’y installent lors du week-end de Pentecôte. Cette année, des joggeurs ont été interpellés par le bruit, ce dimanche. «  Nous avons été informés à 6 h 50 », témoigne le commandant de la compagnie de gendarmerie de Valenciennes.

Quand les gendarmes de la brigade de Saint-Amand et du PSIG de Valenciennes sont arrivés sur place, ils ont constaté la présence d’une cinquantaine d’amateurs de musique électronique, mais aussi d’un camion, d’un groupe électrogène, d’appareils de musique et de chapiteaux.

Dimanche, les gendarmes leur ont demandé de quitter les lieux ce qu’ils ont fait sans rechigner mais après, pour certains après avoir subi un dépistage de l’alcoolémie préventif. Les gendarmes les avaient d’ailleurs prévenus de contrôles sur la route du retour. Aucun fêtard n’a été verbalisé.

Bernard Lebrun-Vandermouten, le maire de Flines-les-Mortagne, s’est aussi rendu sur place et comme les gendarmes, il a constaté que les raveurs avaient fait place nette avant leur départ, «  il ne restait plus un mégot de cigarettes sur place. Tout était propre  ».

 

Source : LA VDN > http://lavdn.lavoixdunord.fr/376290/article/2018-05-14/les-gendarmes-ont-mis-fin-une-rave-party-dimanche-matin-flines-les-mortagne

commentaires laissés